image cover black panther album

“Black Panther – The album”, qu’est-ce que ça donne?

Les bandes originales des films font partie des éléments qui sont le plus important, même si on y prête pas toujours très attention. Les musiques créent une ambiance particulière, et certaines scènes de cinéma sont devenues cultes grâce à une musique particulière. Et depuis quelques années, le rap s’est invité sur toutes ces bandes-sons : on trouve fréquemment du Dr.Dre dans les films US, quand à la France, la saga des films “Taxi” a montré qu’on pouvait produire des BO incroyables même pour un film comique.

Cette fois, nos amis américains sont passés à la vitesse supérieure, avec “Blanck Panther”, premier film Marvel où tous les personnages principaux sont noirs. Une oeuvre assez politisée, à laquelle on a rattaché une bande-son très très hip hop, avec de très grosses stars qui se succèdent comme Kendrick, 2 CHainz, Schoolboy Q, Future ou Travis Scott. Blockbuster jusque sur la BO ! Mais que vaut vraiment ce casting 5 étoiles?

Très varié et bien produit

C’est difficile de juger de la qualité d’une BO sans avoir vu le film auquel elle se rattache. Toutefois, comme c’est un Marvel, et qu’on a déja vu les 10 000 bandes-annonces dispo sur le net, on pense avoir saisi l’idée générale : un film très épique, où une tâche hyper capitale tombe sur le héros, qui s’avère en plus être le roi de son peuple, devant les guider vers la bonne voie. On va donc avoir quelques scènes émouvantes, quelques scènes de bagarres, et également quelques scènes assez “politisées” parait-il. Pour une fois que Marvel “prend des risques”…

La bande originale se doit donc d’être assez variée, et elle l’est, on le remarque dès les premiers morceaux. D’ailleurs, le même morceau n’est jamais vraiment uniforme, on voit beaucoup de changements d’instru au milieu des titres. On trouve du rap un peu old school, de la trap, de la soul, du RnB, et même quelques guitares rock sur certains morceaux. On avait un peu peur d’avoir une BO trop “gospel” ou trop “sombre”,mais la BO est très équilibré, on espère que le film a su doser de la même manière l’équilibre entre le “pathos” et le divertissant.

On n’était pas spécialement fan du gros hit “King’s Dead” avec Kendrick et Future, un banger pas génial, qui fera peut-être bien dans le film. Par contre, “X” ou “Paramedic!” sont d’excellents morceaux de rap. Après, ça manque un peu de “potentiel”, dans le sens où presque aucun des morceaux de la BO n’a le potentiel pour devenir un véritable classique ni même un vrai hit. Si ça arrive, c’est uniquement grâce au marketing. Mais le projet est varié, plutôt bien mixé, et Kendrick Lamar nous montre une fois plus qu’il est capable de tout faire. Ca ressemble d’ailleurs un peu trop à une mixtape expérimentale de Kendrick Lamar, omniprésent et surtout bien plus fort que la plupart des autres invités, comme si les instrus étaient faites pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*