spot_img
spot_img

Il y a 6 ans sortait le chef-d’oeuvre de Drake : « If You’re Reading This It’s Too Late »

-

La mixtape « If You’re Reading This It’s Too Late » sortait le 13 Février 2015. Retour sur une mixtape qui marqué un tournant dans l’immense carrière du rappeur Canadien.

En 2015, Drake avait déjà une renommée de superstar mondial, suite aux succès des albums « Take Care » et « Nothing Was The Same », le premier sorti en 2011 et le second en 2013. Malgré l’attente générale de ses fans, celui qui a récemment dépassé les 50 milliards de streams sur Spotify ne sortait que des singles et se baladait de featurings en featurings. Le manque d’information concernant un nouveau projet irritait ses fans, qui patientaient depuis deux ans.

La mixtape sort le 13 Février 2015, 6 ans jour pour jour après « So Far Gone », son premier projet, à la surprise générale. Aucune annonce. Aucun teasing. Elle est simplement accompagnée d’un court-métrage se nommant « Jungle » (plus disponible sur Youtube) dans lequel on peut entendre deux titres du projet (« Jungle » et « Know Yourself »). Drake pari sur sa popularité et son talent pour la réussite commerciale de sa mixtape. Le pari porte ses fruits, puisque cette dernière se hisse très vite en haut des charts et devient même le premier « album » certifié disque de platine de l’année.

Un projet personnel

On ressent tout au long de la mixtape que le rappeur de Toronto s’est fait plaisir. Aucun titre n’est prédestiné à faire de gros revenu, aucun « hit » que l’on pourrait entendre en boucle à la radio. Drake se lâche finalement, il perfectionne sa palette artistique en découpant sur certain titre (« Energy ») et en chantant sur des mélodies planantes (« Jungle »).

La mixtape débute sur « Legend », piste iconique du rappeur où il raconte son ressenti vis-à-vis de son nouveau statut. Les géniaux « Energy » et « 10 Bands » laissent place à l’incontournable « Know Yourself », véritable ovni du rap où musicalité et technique forme une parfaite alchimie. Drake se met ensuite en retrait et permet à son producteur et ami PARTYNEXTDOOR d’intervenir sur l’interlude de la mixtape, sur la neuvième et dixième piste (« Preach » et « Wednesday Night Interlude« ).

Sur le puissant « Used to », Drake invite son compagnon de label Lil Wayne. Les deux signent une prestation qui ressemblent pour beaucoup à une rébellion envers BirdMan, fondateur du label Cash Money Records, dans lequel le duo est signé. Le canadien offre aussi un featuring avec Travis Scott sur le titre « Company« , encore jeune rookie à l’époque puisque que son premier album n’était pas encore sorti.

Drake n’aborde que des sujets personnels tout au long de l’album, notamment sur la poétique « Jungle », avant-dernière piste, où il raconte le chaos dans sa vie public et privée. Cette mixtape clôt un chapitre de la vie de Drake, qui enchainera ensuite par d’énorme succès commercial avec les albums « Views » et « Scorpion ». L’occasion de se réécouter ce chef-d’œuvre, avant qu’il ne soit trop tard.

Découvrez également : Drake apparaît dans un spot publicitaire lors du Super Bowl

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous