AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Kodack Black, Lil Wayne et le cofondateur de Death...

Kodack Black, Lil Wayne et le cofondateur de Death Row graciés par Donald Trump

-

Donald Trump, qui vivait ses dernières heures en tant que président des Etats-Unis, en a profité pour gracier Kodack Black et Lil Wayne, ainsi que Michael « Harry-O » Harris, le cofondateur du label Death Row.

Le cofondateur de Death Row libéré

Les efforts de Snoop Dogg ont porté leurs fruits. Le rappeur, déterminé à faire sortir Harris, a appelé Weldon Angelos, un ancien producteur de musique qui avait été condamné à 55 ans de prison et avait finalement été gracié par Donald Trump et son administration il y a un mois. De là, Angelos a fait appel à l’avocate Alice Johnson qui a réussi à le faire libérer pour s’occuper du cas du cofondateur de Death Row, Michael « Harry-O » Harris.
Ce dernier avait été condamné il y a plus de 30 ans pour tentative de meurtre et trafic de cocaïne et devait sortir en 2028.
Harris a contribué à la création de Death Row Records en donnant à Suge Knight des fonds de démarrage pour former le label au début des années 1990.

« Je suis heureux d’annoncer que Harry O, co-fondateur de @deathrowrecords, rentre à la maison aujourd’hui grâce à moi, @snoopdogg, @alicemariefree (les 3 amigos). Harry O rentre à la maison. Une grande victoire pour le hip hop. »

Kodack Black et Lil Wayne finalement graciés

Les rumeurs fusaient ces derniers temps sur une possible clémence de Donald Trump sur les cas de Kodack Black et Lil Wayne. Mais, de nouveaux rapports ont affirmé que le président a finalement, sur son départ, décidé de gracier les deux rappeurs.
Selon l’agence Reuters, Lil Wayne et Kodak Black, tous deux accusés d’infractions fédérales liées aux armes, ont bénéficié d’une grâce présidentielle, tout comme l’ancien assistant de la Maison Blanche Steve Bannon et l’ancien maire de Detroit Kwame Kilpatrick, qui purgeait une peine de 28 ans de prison pour corruption.

« Trump a gracié les rappeurs Lil Wayne et Kodak Black qui ont été poursuivis pour des infractions fédérales en matière d’armes, ainsi que l’ancien maire de Detroit Kwame Kilpatrick, qui purgeait une peine de 28 ans de prison pour corruption, a déclaré un haut responsable de l’administration »

Découvrez également : DaBaby affirme que lui et Lil Wayne sont les meilleurs rappeurs vivants

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR
`