Polo G a été arrêté à Miami ce week-end

-

Le jeune rappeur a été arrêté ce week-end pour résistance à l’arrestation et coups et blessures sur un policier.

Le journal de Miami Miami Herald rapporte que Polo G a été arrêté et incarcéré au centre correctionnel de Guilford Knight samedi matin. Le rappeur n’y sera pas resté longtemps puisqu’il aurait déposé une caution de 19 500 $ et aurait été libéré. La mère du rappeur a détaillé ce qui serait arrivé à son fils à travers une vidéo sur Instagram.

“Mes enfants m’ont appelé avec frénésie en disant que la police est derrière eux, 20 voitures derrière eux”, dit-elle. « Ils ont refusé de me laisser parler à mon fils mineur, qui a 16 ans. » En effet, Polo G était accompagné de son jeune frère lorsqu’ils ont été arrêtés. On ne sait pas pourquoi la police a arrêté le véhicule, bien que leur mère pense que c’est parce que ses fils sont riches et noirs.

Rapport de police

Selon le rapport de police, l’officier Brandon Carrero s’est battu avec Polo G. Le rapport indique que l’officier et le rappeur se sont retrouvés dans une bagarre au sol alors que Carrero essayait de le menotter. Selon le rapport, le policier a été frappé à plusieurs reprises à la tête, au menton, au front et à la joue. Il indique aussi qu’un officier témoin aurait vu le rappeur au-dessus de l’officier, balançant ses coudes. Le rapport répertorie plusieurs écorchures sur la partie supérieure du front, le menton et une joue droite légèrement contusionnée. Il dit aussi que Polo G aurait crié à l’encontre des policiers : « Je vais vous tuer ; Je jure que j’utiliserai ces poings pour te défoncer et te casser le cul ».

Finalement, et sur le papier, Polo G, de son vrai nom Taurus Bartlett,  a été arrêté et inculpé de coups et blessures sur un policier, de menaces envers un fonctionnaire, de résistance à un policier avec violence envers sa personne, de résistance à un policier sans violence envers sa personne et de méfait criminel. D’autres personnes dont les noms sont tus ont été arrêtées, et font face à des accusations, notamment de conduite, avec un permis suspendu, sans permis de conduire valide, de résistance à un agent sans violence et de conduite désordonnée/violation de l’ordre public.

Pour rappel, l’étoile montante de Chicago était de retour ce vendredi avec son troisième album, Hall Of Fame. Pour fêter la sortie de ce dernier, lui et ses amis ont du enchaîner les folies et mélanger les substances, lui donnant cet aspect violent vis-à-vis des policiers. On espère que cette affaire ne découlera pas sur le travail musical du jeune homme !

Découvrez également : Un sportif de Virginie tue son date Tinder transgenre après s’être rendu compte que c’était un homme

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR