AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Première réaction de DaBaby aux critiques de son nouveau...

Première réaction de DaBaby aux critiques de son nouveau single “Sneaky Link Anthem”

-

DaBaby s’attendait certainement à un bon accueil de son single “Sneaky Link Anthem“ qu’il a sorti le 16 janvier dernier. Le morceau pour le moment recueille plus de critiques que d’applaudissements. Le rappeur lui-même n’avait pas réagi jusqu’à cette vidéo de lui qui porte sa réponse au public.

« They hate on me and it’s okay ». C’est l’un des vers que rappe DaBaby dans le single “Sneaky Link Anthem“ qu’il a lancé le 16 janvier dernier. Il n’est pas allé chercher loin ce qu’il pouvait répondre aux critiques qui l’accablent depuis que le public écoute le morceau.

Sur une vidéo de quelques secondes qu’il a postée sur les réseaux sociaux, DaBaby se filme en train de regarder le clip vidéo de “Sneaky Link Anthem“. Le volume était à un niveau qui permettrait d’entendre les parties du clip qui se jouait. Et lorsque vient le moment de dire le vers “They hate on me and it’s okay“ on entend DaBaby chanter le bout “…its okay“. Comme si on ne l’avait pas suffisamment entendu, il retourne la caméra face-à-face et répète : « They hate on me and it’s okay ». Traduit en français le vers dit « Ils me détestent et c’est bon ». Une reprise qui s’interprète comme sa réponse à ceux qui le critiquent.

Une manière de dire son ras-le-bol

Publier une vidéo du genre à un moment où l’on est assailli par des critiques n’est certainement pas chose anodine.  Mais les mots choisis par l’artiste peuvent prêter à équivoque. On pourrait en effet prendre son “ça va“ ou “c’est bon“ pour une acceptation des critiques. Une écoute de l’avis du public auquel on tient et une assurance qu’on lui donne qu’on a écouté cet avis et qu’on en tiendra compte pour les fois à venir. Pris dans ce sens le “ c’est bon “ pourrait être un bon retour qu’on envoie.

Dans un autre sens on pourrait interpréter sa réponse comme étant une indifférence aux critiques qui sont faites à propos de “Sneaky Link Anthem“. Son “ It’s okay “ pourrait alors être pris pour un “ je m’en fous “. Si c’était le cas, on pourrait s’attendre à ce que les jours qui viennent enregistrent toujours des critiques qui pourraient nuire à la promotion du morceau. De quoi installer un désamour entre l’artiste et son public.

Des reproches au single “Sneaky Link Anthem“

Lorsque DaBaby cuisinait “Sneaky Link Anthem“ il va sans dire que son ambition était de faire plaisir à ce public qui le connaît désormais. Rappelons que déjà en 2019, un de ses singles a été certifié disque double platine seulement trois mois après sa sortie. C’est donc un public qui attendait un DaBaby qu’il connaît qui a plutôt été déçu de la sortie de “Sneaky Link Anthem“.

Les avis critiques disent méconnaître carrément DaBaby sur ce single. Il aurait changé non seulement ce qui lui est connu flow mais aussi son style, en un mot, tout. 

Dans le lot, il n’y avait pas que ceux qui critiquent DaBaby sur sa sortie musicale. D’autres ont carrément ouvert les parenthèses de sa vie privée. Ils ont évoqué la relation de l’artiste avec DaniLeigh. La chanteuse a en effet une fille dont DaBaby est le père. Elle a récemment fait cas sur les réseaux sociaux qu’elle et la petite fille avaient contracté le nouveau coronavirus. Tous les regards s’étaient alors tournés vers DaBaby qui n’avait pas réagi.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous