AccueilHip Hop CultureParis-Basaksehir : les joueurs s'indignent contre les propos racistes...

Paris-Basaksehir : les joueurs s’indignent contre les propos racistes d’un arbitre

-

Hier, mardi 8 décembre, ont eu lieu les derniers matchs de poule de la Ligue des Champions. À cette occasion, le PSG recevait au Parc des Princes l’équipe turque Basaksehir pour jouer leur qualification. Mais la rencontre ne s’est pas déroulée comme prévu. À la 14ème minute, le match s’est arrêté et n’a plus jamais repris. Les joueurs des deux équipes, indignés par les propos racistes d’un arbitre, ont quitté le terrain définitivement.

Des propos racistes inacceptables

Les attitudes et propos racistes dans le monde du football ne sont malheureusement pas des cas isolés. Souvent tenus par des supporters, ces propos sont inacceptables. Mais hier soir, dans un Parc des Princes à huit clos, ce n’est pas un supporter qui a fauté mais le quatrième arbitre.
Tout commence à la 14ème minutes de jeu lorsque le 4ème arbitre, Sebastian Coltescu appelle l’arbitre de champ Ovidiu Hategan pour lui signaler le comportement trop virulent de Pierre Achille Webo, l’entraineur adjoint du Basaksehir se plaignant des nombreuses fautes sifflées contre ses joueurs. L’incitant à intervenir, le 4ème arbitre dit à son homologue roumain « C’est le Noir [negru, en roumain] ici. Va voir et identifie-le. Ce gars, le Noir »

Des propos qui ne manquent pas de faire réagir Webo qui se lève immédiatement du banc et se dirige vers l’arbitre en lui demandant : « Why you said “negro” ? » (« Pourquoi avez-vous dit “negro” ? »). S’en suit un attroupement de plusieurs joueurs des deux équipes autour des arbitres. Finalement, l’arbitre principal décide d’expulser Pierre Webo et les tensions montent. Au bout de quelques minutes d’altercations et d’explications, les 22 joueurs quittent le terrain et ne rechausseront pas les crampons de la soirée.

Une réaction initiée par Demba Ba

Lors de l’altercation avec les arbitres, un joueur en particulier se fait remarquer et paraît plus en colère que les autres, c’est Demba Ba. L’attaquant remplaçant du Basaksehir, en entendant ces propos ne peut s’empêcher de réagir et se rapproche du 4ème arbitre « Quand vous parlez d’un homme blanc, vous dites “cet homme”, pas cet homme blanc”. Pourquoi le faites-vous avec un homme noir ? ». L’arbitre se défend en expliquant que «negru» en roumain signifie «noir» mais rien n’y fait, personne n’est convaincu.

Engagé depuis longtemps contre le racisme et victime de ce fléau à plusieurs reprises pendant sa carrière, Demba Ba partage les idéaux de Samuel Eto’o qui souhaite des réactions radicales face à ce genre d’attitudes et de propos intolérables. « Bien sûr qu’il faut quitter le terrain. Le football déplace beaucoup d’argent, mais la plupart des acteurs qui l’engendrent sont noirs. Si un jour, avec l’appui des joueurs blancs, ils décidaient de ne pas jouer, je pense que tout changerait rapidement. » déclarait l’ex-attaquant camerounais en 2019 dans La Gazzetta dello Sport
Révolté, Demba Ba décide de se diriger aux vestiaires et réussi à enrôler ses coéquipiers dans sa démarche. Et pour la première fois dans l’histoire du foot, personne ne les empêche de quitter le terrain, ni l’entraîneur, ni le staff, ni les officiels. Une action collective impressionnante suivie par les joueurs parisiens.

Neymar, Marquinhos, Mbappé et Kimpembe soutiennent l’initiative de Demba Ba et amènent tous les joueurs parisiens à le suivre dans les vestiaires «Pourquoi il dit “negro” le quatrième arbitre ? Venez, on sort ! » déclare Kimpembe, « On ne peut pas jouer avec ce type » annonce Mbappé.
Le match, censé reprendre à 22h est finalement arrêté définitivement. Les joueurs stambouliotes refusant de jouer tant que l’arbitre auteur des propos racistes fera partie de la rencontre.

Un match décalé au mercredi 9 décembre

Le match entre Paris et Basaksehir reprendra aujourd’hui à 18h55 après cet incident qui a fait le tour de la planète. Un nouveau corps arbitral sera présent. Les joueurs pourront alors reprendre la rencontre.

Entre temps, les parisiens ont appris leur qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions grâce à la victoire de l’équipe allemande RB Leipzig qui recevait les Reds Devils de Manchester United (3-2).

Ce qui s’est déroulé hier soir au Parc des Princes est totalement inédit. Après les basketteurs ayant boycott 3 jours de rencontres NBA suite au mouvement « Black Lives Matter » et l’affaire Jacob Blake, c’est au tour des footballeurs de montrer leur indignation en quittant le terrain et refusant de reprendre le match. Une réaction qui, nous l’espérons entraînera de grands changements dans le monde du foot.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR
`