in

Oxmo Puccino reprend « RR 9.1 » de Koba LaD

Pour l’émission Fanzine, Oxmo Puccino s’est livré à l’exercice de la reprise en offrant sa propre version du tube « RR 9.1 » de Koba LaD.

Il y a quelques jours, Oxmo Puccino était l’invité de l’émission Fanzine. A cette occasion, il lui a été demandé de réinterpréter en live des morceaux qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Qu’il entonne ses éternels classiques, « L’enfant seul » et « Souvenirs » n’a donc rien de surprenant. Ce qui l’est plus en revanche, c’est de le voir rapper du Koba LaD, juste après avoir chanté du Charles Aznavour.

C’est pourtant ce qu’il a fait. Quand on lui a demandé quel morceau actuel, le Black Jacques Brel écoutait en boucle en ce moment, il a immédiatement répondu « RR 9.1 ». Avec le recul, voir l’artiste jouer sur ce terrain-là n’est pas si étonnant que ça. Loin d’être fermé à la nouvelle génération, Oxmo Puccino n’est, en effet, jamais avare en compliments quand il estime qu’un artiste a du talent.

En guise de validation donc, il s’est donc empressé de reprendre à sa sauce, le hit de Koba LaD. Sur le papier, ça peut faire drôle, mais dans les faits, force est d’admettre que le rappeur franco-malien s’en est extrêmement bien sorti.

En connaissant le texte par cœur, en maîtrisant le flow trap saccadé de son homologue et en signant quelques ad-libs, Oxmo a prouvé par a+b qu’il avait la technique et le culot pour toucher à tout. Cette reprise fait d’autant plus plaisir quand on constate que l’auteur d’Opéra Puccino s’est régalé au micro.

Cette performance inattendue prouve que son amour pour le rap est resté intact, et ce en dépit de son évolution et des années qui passent. Une belle leçon qui nous rappelle à tous que l’art du rap est une question de passion, avant d’être question de génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

YL est au Tennesse

YL revient déjà avec « LARLAR 2″(Tennesse) [Clip]

Sneazzy qui annonce la tracklist de son album

Sneazzy: Supersound étant béni, place au Nouvo Mode