AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Fabolous surpris par une fête surprise, célébrant le 20e...

Fabolous surpris par une fête surprise, célébrant le 20e anniversaire de « Ghetto Fabolous »

-

Le 11 septembre 2001, Fabolous a lancé son premier album Ghetto Fabolous. Ce projet abritait des collaborations de Nate Dogg, The Neptunes, Ja Rule, et plus encore, et brillait par des titres comme « Young’n (Holla Back) » et « Can’t Deny It ». Ce premier projet studio de Fab vendu à 143 000 exemplaires dès la première semaine, lui avait valu la quatrième place au top 5 du Billboard. 20 ans après, on s’en souvient encore.

Une fête d’anniversaire bien méritée

Alors que ce week-end qui marquait les vingt ans de l’album Ghetto Fabolous, l’artiste s’est retrouvé complètement pris au dépourvu à l’occasion d’une fête surprise organisée par les efforts combinés d’Emily B et de Def Jam Records. Le emcee new-yorkais s’est rendu sur Instagram pour partager des images ainsi qu’une longue réflexion sur cette fête.

“Ils m’ont eu ! !! Hier soir, @emilyb_ & @defjam m’ont organisé une fête surprise pour célébrer le 20e anniversaire de mon premier album GHETTO FABOLOUS !!!”, légende-t-il, partageant quelques anecdotes amusantes avec un extrait de sa réaction. “Je pensais que j’allais à un concert du NYFW… Et j’étais furieux parce qu’ils m’ont dit que quand je suis arrivé, ils n’avaient pas mon album et qu’ils ont dû l’envoyer mardi ! Mais j’ai finalement eu ma première fête surprise ! Cela a instantanément changé mon humeur et mon énergie et j’ai fini par passer un bon moment !” Il poursuit en affichant un peu plus d’humour sur son visage : “Beaucoup de membres de ma famille et d’amis qui m’ont accompagné dans cette aventure sont venus célébrer avec moi et je les apprécie tous !” Dans son message d’adieu, il a tenu à donner un conseil à tous les organisateurs de fêtes qui cherchent à préparer une surprise. « Mais mon conseil, pour toute autre surprise que vous prévoyez… ne jouez pas avec mon sac« , plaisante Fab. « Parce que j’ai failli dire fuck this shit et dire au chauffeur de me ramener à la maison et j’aurais manqué ma propre fête. »

Ghetto fabolous, une entrée fracassante qui signe la légende

Lorsque le premier album de Fabolous, Ghetto Fabolous, est sorti le 11 septembre 2001, c’était pour le rappeur de Brooklyn bien plus qu’une simple entrée en scène. Le futur disque de platine laissait présager une certaine longévité dans le hip-hop, que beaucoup de fans et de pairs de Fab aujourd’hui ne percevaient pas initialement. Le jeune homme de 23 ans est entré la tête haute dans la cour des grands tout en assumant sa position de rookie. Il s’était déjà fait un nom dans sa ville, ayant passé ses dernières années à se constituer une collection personnelle de barres, de lyrics et de flow sur les mixtapes historiques de DJ Clue. Ainsi, lorsque l’heure de la recrue a sonné, son premier opus a donné un premier aperçu d’une polyvalence singulière qui secouerait l’univers new-yorkais. 

En se propulsant à des milliers de kilomètres de la foule, avec son premier single Can’t Deny It featuring Nate Dogg, F-A-B-O avait montré que sa flexibilité lui permettait d’opérer une certaine magie avec n’importe quel artiste et sur n’importe quel genre musical. Qu’il s’agisse de donner à B2K un peu de blues comme dans 2004’s Badaboom ou de remettre à neuf un classique de LL Cool J avec Nicki Minaj et Trey Songz dans 2015’s Doin’ It Well, Fabolous a trace son chemin et marqué son passage, et Vingt ans plus tard, on s’en souvient encore…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR
`