Cinq choses à savoir sur Busta Rhymes

-

À l’occasion de son anniversaire, découvrez cinq informations sur le rappeur de New York, de l’origine de son nom à ses autres occupations.

Il a déjà eu un record dans le Guinness Book

Si vous êtes un fan incontesté du rappeur, vous devriez être au courant de cette anecdote. Busta Rhymes a toujours eu cette capacité à rapper et rimer à une vitesse folle, jusqu’à en devenir sa marque de fabrique. En effet, combien d’entre nous ont déjà essayer de reproduire son couplet sur « Look At Me Now », sans succès ? En 2000, le rappeur a été intronisé au sein du Guinness Book of World Records pour être l’homme qui a prononcé le plus de syllabe en une seconde. Ce titre appartenait précédemment à l’acteur John Moschitta. Il a plus tard été raflé par un jeune rappeur peu connu de Chicago.

Son nom de scène vient d’un joueur de football américain

Quand Busta a commencé à rapper, il se laissait aller au grès de la mode actuelle. En effet, la plupart des MCs possédaient la syllabe « Ski » dans leur blaze, et le rappeur New-Yorkais avait fait de même. Son premier nom de scène n’était autre que Chilly-O-Ski. Lors d’un concert aux côtés des légendes de Public Ennemy, Busta se rend compte que son nom ne plaît pas spécialement aux spectateurs. Ce sera donc Chuck D, leader emblématique du groupe, qui le baptisera Busta Rhymes en référence au receveur des Minnesota Vikings : George “Buster” Rhymes. Grand bien lui fasse, car nous aurions eu du mal à dire « Eh, t’as écouté le dernier morceau de Chiily-O-Ski? ».

Il a été designer de vêtement

Tout le monde sait que Busta Rhymes peut rapper et jouer la comédie, mais peu de gens savent qu’il peut aussi designer des vêtements. Le MC New-Yorkais avait prouvé qu’il avait un peu de connaissance vestimentaire à la fin des années 90, en lançant sa propre marque : Bushi. Comme la plupart des start-ups, le profit de cette dernière avait du mal à se faire ressentir lors des premières années. Tandis que l’argent remporté par sa marque arrivait dans ses poches à une vitesse d’escargot, Busta Rhymes décida d’arrêter cette aventure en fermant boutique. Par la suite, il fera donation de la marchandise restante à des associations de charités locales.

Il est en featuring sur plus de 300 morceaux

Dans les années 2000, les remix étaient devenus une norme au sein du hip-hop américain. En effet, quand un nouveau tube sortait, on attendait qu’un artiste plus connu le remix à sa sauce. Et Busta Rhymes était un grand amateur de cet art. De plus, ce dernier s’est souvent retrouvé aux côtés d’autres artistes de différents secteurs musicaux juste pour poser un couplet ou pour faire acte de présence. La majorité de ces plus grands succès existent grâce à cette recette. Par exemple, « Don’t Cha », le premier single des Pussycat Dolls, avait du mal à démarrer, avant que le rappeur vienne y rajouter sa patte artistique, le permettant d’être dans les cinq singles les plus achetés de l’année 2005.

Aujourd’hui, le rappeur a collaborer sur plus de 300 morceaux, allant de ses compagnons rappeurs comme DMX, à des sensations de la house comme Tiesto, où encore deux jeunes frères toulousains comme Bigflo & Oli.

Il n’a eu qu’un album a la première place du Billboard

Malgré sa carrière remplie de succès, le rappeur natif de New-York n’a eu qu’un seul album à la première place du Hot Billboard 200. Sur les huit projets qu’il a sorti, cinq ont fini par être gratifié d’un disque de platine. Parmi ces cinq projets, aucun n’a été à la première place du classement américain.

L’album sorti en 2006, The Big Bang, est l’unique projet du rappeur à s’être installé tout en haut du classement. Ironiquement, ce projet fait parti de ceux qui se sont le plus mal vendu pour Busta Rhymes. Malgrè des hits comme « Touch It », où encore « I Love My Chick », il ne s’est vendu « qu’a » 613 000 exemplaires, alors qu’il avait réalisé un démarrage exceptionnelle en première semaine, avec 209 000 ventes. Un tiers de ses ventes s’est comptabilisé en première semaine, c’est triste !

Découvrez également : Quand Busta Rhymes perdait son battle face à Jay-Z au lycée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous