in

Ladj Ly veut faire une trilogie du film Les Misérables

les-miserables-cinema-ugc
Le film Les Misérables nommé aux Oscars

Une trilogie Les Misérables pour mieux comprendre et faire changer la situation critique des banlieues. Telle est la volonté de Ladj Ly.

Après Banlieusards, Les Misérables est le deuxième film français majeur traînant récemment de la question épineuse des banlieues en France. Si celui-ci a visiblement ému le Président Marcon, le sujet pourrait bien être prochainement au cœur des débats et du cinéma.

En effet, lors d’une interview accordée au journal Le Monde, le réalisateur du film Ladj Ly a fait savoir qu’il projetait de faire des Misérables, non pas un film, mais une trilogie. Il a fait savoir que le deuxième volet était déjà dans les tuyaux, et qu’il s’axerait sur l’ancien Maire socialiste de Clichy-Sous-Bois.

L’idée de cette trilogie, c’est de raconter la banlieue sur les trente dernières années. Ces territoires sont abandonnés par l’Etat, par les pouvoirs publics, et j’ai envie de le raconter de l’intérieur. Le deuxième volet sera un biopic sur Claude Dilain, l’ancien maire socialiste de Clichy-sous-Bois (élu de 1995 à 2011, et mort en 2015), qui s’est tellement impliqué dans la ville, pour que les gens vivent mieux… Le troisième volet portera sur les années 1990″.

Les Misérables : la réalité des banlieues

Pour ceux qui n’auraient pas encore vu le film, Les Misérables raconte le parcours d’un jeune garçon du quartier sensible de Montfermeil. Alors qu’il croise la route de policiers de la Bac de Seine-Saint-Denis à la recherche d’un lionceau échappé, il est la cible d’un flash-ball de l’un d’entre eux. Seul problème, la scène a été filmée par un drone.

Fort d’un succès incroyable, le film du réalisateur de Kourtrajmé a enregistré 73 000 entrées le jour de sa sortie. Le public a été touché par le regard de Ladj Ly sur la banlieue, mais aussi les personnalités politiques, à l’image de Valérie Pécresse, Présidente de la région Île-de-France et de Jean-Louis Borloo. L’ancien député-maire de Valenciennes a déclaré sur Twitter que le film était « à voir absolument ».

Pendant que certains y voient de la récupération politique, d’autres ont l’espoir que ce film puisse (et les deux suivants donc) servent de déclic au plus haut sommet de l’Etat pour qu’il puisse réellement changer les choses. Après une Le prix du Jury à Cannes et en attendant un possible Oscar pour 2020, aucune date précise n’a encore été communiquée pour Les Misérables 2 et 3.

What do you think?

image-tyler-the-creator-zenit-paris-concert

Tyler the Creator au Zénith de Paris

Lord Esperanza rabat son Drapeau Blanc avec « Dégénéré / Entamé » [Clip]