Kanye West : Cinq choses à savoir sur le rappeur

-

À l’occasion de son anniversaire, découvrez cinq informations sur le rappeur de Chicago, de son illumination politique à son parcours universitaire.

1) Il a étudié la peinture à l’université

Kanye West est peut-être la personne la plus connu ayant abandonner ses études (College Dropout en anglais), mais après avoir terminé son lycée en 1997, ce dernier a reçu des bourses pour partir à l’Académie des Arts Américaines de Chicago, sa ville natale. Il y a étudié la peinture avant de partir pour l’université de Chicago pour recevoir un diplôme en littérature Anglaise. L’un de ses professeurs avait dit en 2013 : « Il me disait souvent qu’il allait devenir le plus grand rappeur de la planète. Il y avait des moments pendant les cours ou je le voyais dessiner et écrire sur ses papiers. A l’époque, je pensais que c’était de la poésie, mais c’était bel et bien du rap. »

Ironiquement, lors d’une invitation sur le plateau télévisé de Ellen, le rappeur de Chicago disait : « J’ai une maladie qui s’appelle synthetisia qui me fait voir les sons. Tout ce que je créer musicalement est comme une peinture pour moi. »

2) Il a soutenu Donald Trump

Toujours très prompt à commenter la politique sur Twitter, Kanye West avait entamé une véritable « bromance » avec Donald Trump en 2018. Fin avril, il l’avait qualifié comme son « frère » sur le réseau social, posant avec une casquette « Make America Great Again« , le slogan de campagne de l’ancien président républicain. Ce soutien arrivait à son apogée quelques mois plus tard, lorsque Donald Trump recevait le rappeur dans le bureau ovale, devant une nuée de caméras. Un moyen à l’époque pour le président américain de faire remonter sa côte de popularité au près de la communauté noire, à quelques jours des élections de mi-mandat. Très critiqué au sein justement de la communauté noire, Kanye West répète régulièrement qu’il veut sortir d’un « système normatif » qui selon lui range toujours les Noirs américains du côté démocrate.

Quelques mois plus tard, le rappeur s’était éloigné de Donald Trump et de la politique en général, estimant avoir eu le sentiment d’être utilisé par moments.

3) Il a eu une révélation mystique

Depuis près de deux ans et la sortie de son dernier album au titre évocateur, Jesus Is King, il est presque impossible de trouver une déclaration de Kanye West où il n’est pas question de Dieu, preuve en est avec son tweet de candidature, où il en appelle à « avoir confiance en Dieu« . Fin 2019, il annonce s’être converti au christianisme, et avoir pour mission à travers sa musique de « propager le gospel« . Régulièrement accompagné d’un pasteur évangéliste, le rappeur mène depuis des « Sunday Service« , des offices religieux. Il en a notamment tenu un à Paris, au théâtre des Bouffes du nord début mars 2020.

Il revendique même un côté puritain. Dans une longue interview accordée à Zane Lowe pour un podcast de la plateforme Apple Music, Kanye West a reconnu avoir eu par le passé une addiction au sexe et à la pornographie, dont il s’est débarrassé dit-il grâce à sa conversion. Il explique également avoir demandé à ceux qui ont travaillé avec lui sur Jesus Is King de ne pas avoir de s’abstenir de relations sexuelles hors mariage. Dans cette même interview, le rappeur évoque aussi la politique, dans un style assez définitif : « Il viendra un temps où je serai le président des États-Unis. »

4) Il a tenu des propos ambigus sur l’esclavage

Le 1er mai 2018, Kanye West se fend d’une sortie très étrange sur l’esclavage. Interrogé sur le site spécialisé dans les célébrités TMZ, il déclare : « On entend parler de l’esclavage qui a duré 400 ans. Pendant 400 ans ? Ca ressemble à un choix. » Et d’ajouter : « Nous sommes dans une prison mentale. J’aime le mot « prison » parce qu’« esclaves » est trop lié aux Noirs.« 

Laissant entendre que l’escalavage fut « un choix« , Kanye West a naturellement subi une pluie de critiques après cette sortie. Même s’il ne l’a jamais dit en tant que tel, les réseaux sociaux et certains médias à travers le monde lui ont prêté la phrase « Slavery was a choice » (« l’esclavage était un choix« ). Quelques mois plus tard, il s’est excusé en larmes à la radio : « Je suis vraiment désolé pour ceux qui se sont sentis déçus à ce moment-là.« 

5) Il a frôlé la mort en 2002

Kanye West aurait pu ne jamais avoir le destin qu’on lui connaît. En effet, le rappeur a frôlé la mort lors d’un accident de voiture survenu en 2002. Après s’être endormi au volant, il a gravement percuté une autre voiture. Finalement, l’artiste s’en est sorti avec uniquement la mâchoire fracturée. Vous imaginez ? Pas de Yeezy, pas de Graduation, pas de 808’s and Heartbreaks ? La vie n’aurait pas la même saveur sans le génie et l’ingéniosité musicale de Ye. On lui souhaite un joyeux anniversaire pour ses 44 ans, et encore merci pour tout ce qu’il a apporté à la musique et à la mode.

Découvrez également : Cinq choses à savoir sur Travis Scott

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR
`