Les avocats chargés de la défense de R. Kelly l’identifie à MLK, Mike Pence, Hugh Hefner

-

Il est important de reconnaitre qu’en dépit des allégations de crimes sexuelles qui mettent R. Kelly en cause, il demeure une icône. L’illustre chanteur fait partie des personnalités emblématiques de l’histoire de la musique. Aujourd’hui en disgrâce comme vous le savez, il est embarqué dans une bataille juridique pour des accusations de trafic sexuel et d’inconduite sexuelle, allégations qu’il a niées depuis le début du procès qui a lieu à Brooklyn dans l’état de New-York. C’est justement au cours de ce procès, en l’occurrence à la phase des plaidoiries finales que la partie chargée de sa défense l’a identifié à MLK et d’autres figures phares de l’histoire.

R. Kelly comparé à MLK

Au cours de la première phase du procès de R. Kelly, l’accusation a révélé des faits selon lesquels le chanteur aurait pour habitude de détenir des femmes contre leur gré et même tenir des relations sexuelles non consenties avec des mineures. Alors, pour rétablir ce qu’ils considèrent comme justes, les avocats de la légende ont essayé de contrecarrer les témoins qui jettent la disgrâce sur lui à chaque instant.

Hier, l’information selon laquelle un témoin aurait déclaré n’avoir jamais vu l’accusé en compagnie de femme dans des circonstances douteuses est tombée.  Aujourd’hui, TMZ nous rapporte que ses avocats ont comparé le sort de Kelly à la mission de l’un des militants les plus respectés au monde.

En effet, c’est précisément Maître Devereaux Cannick ,avocat à défense de Kelly, qui a eu à faire quelques commentaires surprenants lors de sa plaidoirie. L’homme de droit a déclaré au jury que ce qui arrivait à son client, Robert Kelly est à de nombreux points identiques au sort qui était réservé au Dr Martin Luther King Jr. A son entendement, Kelly se bat contre les procureurs de la même manière que le Dr King « s’est battu pour les droits constitutionnels« .

Quand Maitre Cannick cite une partie du discours du Dr King « I’ve Been to the Mountaintop » au cours des plaidoiries finales

Au cours de la même plaidoirie, pour attester ces dires,  Cannick n’a pas manqué l’occasion de citer des extraits de « I’ve Been to the Mountaintop » du Dr MLK. Pour information, il s’agit là du dernier discours prononcé par King la veille de son assassinat à Memphis. L’extrait disait : « Somewhere I read of the freedom of speech. Somewhere I read of the freedom of assembly. Somewhere I read of the freedom of the press. » (Quelque part j’ai lu de la liberté d’expression. Quelque part j’ai lu de la liberté de l’assemblée. Quelque part j’ai lu de la liberté de la presse.)

Par ailleurs, il est également rapporté  que l’équipe de défense n’a fait appel qu’à « une poignée de témoins » pour faire des déclarations en faveur de l’illustre chanteur. Ceux-ci ont à l’instar du premier, affirmé n’avoir jamais été témoins d’un comportement incongru de ce dernier.

Pour finir, il importe de souligner que les avocats de l’artiste ont également jugé les témoins de l’accusation de menteurs, tout en identifiant leur client à Mike Pence et Hugh Hefner. Pour rappel, le premier est l’ex-vice-président des Etats-Unis, considéré comme un héros national du fait qu’il s’est énergiquement opposé aux approches de son mentor, l’ex-présent Donald Trump. Quant au second, c’est l’une des figures emblématiques de la presse américaine, brave défenseur du droit des femmes.

Alors, si c’est les hommes de droit en sont venus à comparer leur client à tous ses personnages, il va sans dire qu’ils ont des éléments assez tangibles aptes à le blanchir aux yeux des membres du jury. Le verdict final nous en dira tant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR