in

Cinq choses à savoir sur Method Man

C'est l'anniversaire de Method Man

Method Man, membre du Wu-Tang Clan, vient de souffler ses 49 bougies. L’occasion pour nous de vous présenter cinq faits sur le rappeur New-Yorkais.

Clifford Smith aka Method Man, est plus qu’une superstar pour les amateurs de hip-hop. Tous les membres du Wu-Tang Clan sont dotés d’une plume extraordinaire, on ne vous apprend rien. Néanmoins, Method Man a quelque chose en plus. Quelque chose qui fait que pour beaucoup, il est considéré comme le membre le plus charismatique du groupe.

Method Man est un touche-à-tout. En plus de poser sur le beat, il est aussi reconnu en tant qu’acteur, notamment depuis le film How High, mais aussi grâce à la The Wire. Il apparaît aussi dans la série de jeux vidéo Dej Jam et prête sa voix à un des personnages de Call of Duty Infinite Warfare. Il a même co-scénarisé une bande-dessinée en mai 2009.

Avec une carrière aussi bien remplie, nul doute qu’il y beaucoup d’anecdotes à en tirer. Voici cinq faits à connaître sur Method Man.

Donald Trump fait un caméo dans un de ses albums

En terme de carrière solo, Method Man est probablement celui qui a le plus réussi parmi les membres du Wu-Tang. En 1998, cela faisait déjà quatre ans que ses fans attendaient un nouvel opus solo. Une attente légitime quand on sait que Tical, son premier album, s’est vendu à plus d’un million de copies. Attendu au tournant, Method Man se devait donc de marquer les esprits.

C’est ainsi qu’à la sortie de Tical 2000: Judgement Day, les fans ont été plus que surpris. En effet, un certain Donald Trump fait un cameo sur une des interludes de l’album. Lors de son passage dans le talk-show de Seth Meyers en 2017, Method Man a expliqué comment cela s’est fait :

« Tu sais, en 98, les gens avaient les yeux rivés sur moi. Ça faisait déjà 4 ans depuis mon premier album. Du coup, je voulais avoir un cameo qui sort un peu de l’ordinaire. Ça s’est fait grâce a Russell Simmons qui est un très bon ami à lui. Et pour le remercier Russell lui a dit quelque chose du genre vade retro satanas »

Il a travaillé à la Statue de la Liberté

Les rappeurs ont beau être ce qu’ils sont, ils ont néanmoins été des gens comme vous et moi avant de côtoyer le star système. Et qui dit citoyen lambda, dit forcément emploi lambda, et Method Man ne déroge pas à la règle.

Durant sa jeunesse, le rappeur qui a grandi à Staten Island a admis dans une interview avoir travaillé à la Statue de la Liberté pendant « cinq ou six ans ». Or, malgré tout ce temps, il a confié n’être jamais monté tout en haut car il n’avait « que trente minutes de pause déjeuner à midi » et qu’il préférait « utiliser ce temps pour manger, dormir, ou fumer ». Enfin, il a même déclaré avoir déjà été élu employé du mois. Qui l’eut cru ?

Ses couplets pour l’émission « Drop the Mic »

En 2017, Meth a été invité pour l’émission Drop The Mic. Le concept est très simple. Un battle de rap entre l’invité et le présentateur James Corden avec un beatbox comme instrumental. Evidemment, la production avait recours à des ghostwriters pour les couplets des invités comme ceux de James Corden.

Cependant, Method Man en a profité pour prouver encore une fois qu’il ne doit pas son statut et sa longévité dans le rap à un simple coup de chance. Pour « Battle », le membre du Wu-Tang Clan a avoué avoir écrit ses couplets dans les trente minutes précédents le début de l’émission. Une performance incroyable qui permet de rappeler que n’est pas un bon rappeur qui veut : « First of all, you don’t wanna get stretched in here. I’d break your neck but you ain’t had a neck in years ».

Ce n’est pas lui qui a inventé l’acronyme C.R.E.A.M.

Le Wu-Tang Clan n’est pas un simple groupe. Pour beaucoup, il s’agit carrément d’une usine à classique. Pour preuve, si vous entendez « Cash rules everything around me, CREAM, get the money, Dollar dollar bill, y’all » vous aurez forcément la voix de Method Man qui résonne dans votre tête.

Malheureusement, contrairement aux croyances de beaucoup de personnes, ce célèbre acronyme n’a pas été inventé par le rappeur. C’est un MC du nom de Raider Ruckus qui en est à l’origine.

Sa rencontre avec Redman

Même s’ils ne forment pas un duo à proprement parler, Method Man et Redman sont tout le temps ensemble. Une sorte de bromance qui dure depuis bientôt trente ans déjà, et qui ne relève finalement que du pur hasard.

En 1992, les deux de gamins de Kriss Kross organisent à New York, la soirée de lancement de leur album Totally Krossed Out. C’est à ce moment-là qu’ils se sont rencontrés pour la première fois. Concernant cette rencontre, Method Man a d’ailleurs déclaré lors de son passage radio chez Breakfast Club Power : « Je le connaissais déjà de nom et je savais qu’il performait sous le nom de DJ Kut-Killa. Vraiment nul comme nom d’ailleurs. Mais sinon la soirée de Kriss Kross était notre première rencontre. On s’est tout de suite bien entendu, on a fumé et rappé pendant une bonne partie de la nuit »

Dans le game depuis déjà bien longtemps, Method Man est toujours une grande source d’inspiration pour les générations actuelles. Et vu sa forme actuelle, ce n’est pas prêt de changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

Kanye West s’affiche avec une nouvelle paire de Yeezy

Les meilleurs sons rap US de février 2020

Rap US : Les meilleurs sons rap américain de février 2020