AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentNotre top 10 des morceaux rap français de juin...

Notre top 10 des morceaux rap français de juin 2021

-

Laylow, Wit, Alpha Wann – Stuntmen

Après un an et demi d’absence en tant qu’artiste solo, Laylow réapparaissait comme par magie en ce mois de juin. En effet, le rappeur toulousain prenait tout le monde de court avec une réalisation surprise longue de 22 minutes. Intitulé « L’étrange histoire de Mr.Anderson », elle raconte de manière poétique la rencontre entre Jey (Laylow) et son alter-ego, Mr.Anderson, personnage qui lui aurait permis de s’intéresser au monde digital et par la même occasion d’écrire Trinity.

Une semaine après, Laylow dévoilait le premier extrait du projet éponyme. Pour ce faire, le rappeur nous offrait une collaboration de luxe aux côtés de Alpha Wann et Wit. Les trois hommes nous giflent avec leurs punchlines crues et recherchées. Comme souvent Alpha Wann nous choque de son niveau et nous en met plein les oreilles, tandis que Laylow s’occupe du refrain entêtant et futuriste. La superbe prod est signée Binks Beatz, Sboy, Mingo et le pianiste Sofiane Pamart. Le tout est accompagné d’un clip réalisé au Mexique, produit par Nike.

Chanceko – Copacabana

En octobre dernierChanceko nous dévoilait « Gaura » un EP coloré, à l’image de sa cover, riche et très travaillé malgré sa courte durée. Seulement quatre titres et une collaboration avec Take A Mic auront permis au rappeur de s’imposer dans une nouvelle scène underground française. Après une courte série de trois freestyle, le rappeur était de retour en ce mois de juin avec le premier extrait de son prochain projet : Copacabana.

Ce morceau, aux allures latines, nous prend dès la première écoute grâce à son air chaleureux et doux. Contrairement à ce qu’il y a de plus commun dans les morceaux estivaux du rap français, Chanceko réinvente un peu le genre avec son autotune parfaitement maitrisée et son instrumentale sensuelle. Le tout est accompagné d’une belle réalisation aux teintes des années 80.

Koba La D, Oboy – Cramé

Le jeune rappeur du bat 7 faisait son retour en Juin avec son quatrième projet solo, intitulé Cartel : Volume 1. Sur les sept titres, on en retrouve un seul où le rappeur n’est pas accompagné. Parmi toutes les collaborations, on en retrouve une avec un phénomène du rap français : OBOY. Et comme à son habitude, le rappeur d’origine malgache s’adapte à toutes les situations.

Sur « Cramé », les deux hommes nous livrent la copie parfaite de ce qu’on aurait pu imaginer d’une collaboration entre eux. En effet, le morceau, orné d’une guitare latine, est entraînant, et ramène un peu de chaleur supplémentaire dans cette période de canicule. Le tout est accompagné d’une superbe réalisation, réalisé par Zaven.

Zuukou Mayzie, Wit – Mundo LDO

Zuukou Mayzie était de retour en ce début de mois de Juin avec son album Segunda Temporada. Plus éclectique que ses compagnons du 667, le rappeur né au Sénégal touche à plusieurs styles musicaux et ne s’enferme pas dans la drill, malgré son aisance en tant que rappeur. En effet, des morceaux comme « Vincent » ou « Paki Stock » l’ont prouvé et lui ont permis de toucher un plus large public.

Pour son troisième projet, Zuukou Mayzie s’est offert de très belle collaborations qui pourraient le propulser à un autre stade, mais l’une d’entre elle marque les esprits : celle avec le protégé de Laylow, Wit. Sur « Mundo LDO », les deux rappeurs s’amusent et nous offrent un banger haut en couleur, avec des flows dantesques. Grâce à ce morceau, Zuukou Mayzie prend de plus en plus d’ampleur dans le paysage musicale français.

Josman – Senorita

Josman etait de retour sur le devant de la scène à l’occasion de la fête de la musique. Son nouvel EP, long de 4 morceaux, s’intitule HHHH, signifiant Hurt Heart Hard to Heal (Coeur Brisé Difficile à Soigner). Comme son nom peut l’indiquer, Josman vient de nous offrir un court projet où chaque morceau raconte d’une manière ou d’une autre une histoire avec une femme. Même si chaque titre mériterait amplement sa place dans le classement, celui que nous avons retenu est l’introduction du projet, à savoir « Senorita ».

Sur des airs de flamenco, le rappeur nous invite dans une danse tumultueuse qui ne ressemble en rien à ce qu’il se fait actuellement dans le rap français. Comme souvent, Josman surprend, innove, et prouve qu’il est l’un des éléments les plus prometteurs du rap français. Avec ses rimes chaloupées et ses mélodies entêtante, le rappeur de 28 ans s’amuse et nous dévoile un morceau qui lui tenait à cœur.

Luv Resval – Flûte de Pan

Avec la sortie de son premier album solo début juin, intitulé Etoile NoireLuv Resval vient concrétiser tous les espoirs placés en lui. Long de dix-neuf morceaux, on y retrouve évidemment le tumultueux Alkpote, ainsi que le petit frère du rappeur, Savage Toddy, sur deux morceaux. La présence de JosmanLujipeka et Chilly est toutefois plus surprenante mais pas décevante.

Mais c’est bel et bien en solitaire que le jeune rappeur est meilleur et exprime plus son talent. L’une des merveilles de ce superbe projet est « Flûte de pan ». Sur une production planante et mélancolique, Luv découpe sur un ton monotone avant de dévoiler un superbe refrain entêtant.

Doums, Nekfeu – On y est

Doums nous livrait il y a une semaine le troisième projet de sa série des « pilote », sans promotion ni annonce. A travers cette démarche, le rappeur parisien démontre qu’il est confiant envers ses fans. De plus, aucun clip n’est sorti aujourd’hui pour accompagner la publication du projet. Peut-être un moyen de dire à ses auditeurs d’accéder à la musique telle qu’elle est, sans insertion dans un univers ou une éthique de projet auparavant ? De plus, la cover, sombre et sobre, témoigne de cette idée.

Comme à son habitude, le rappeur a invité beaucoup de monde issu de son entourage musical, dont son grand ami Nekfeu. On retrouve les deux hommes sur le morceau « On y est », avec malheureusement une légère participation de la superstar. Le morceau, teinté de mélancolie, reste cependant agréable d’écoute et est d’ores et déjà l’une des plus belles surprises de ce mois de juin. De plus, à l’écoute du morceau, on comprend mieux que chez Doums, les collaborations sont nécessaires tant elles subliment son rap. La performance du featuring guide son interprétation, qui n’a jamais semblé aussi intéressante qu’aujourd’hui.

Kekra – Pull Up 2.0

Le rappeur le plus innovant de France a accouché d’un tube pour l’été mi-juin, qui ne cesse de résonner dans les écouteurs de tous ses fans et peut-être lui permettre de toucher un nouveau public. Avec « Pull Up 2.0 » , Kekra avait avançait la date du début de l’été au 16 juin. Dans ce morceau estival et joyeux, le rappeur de Courbevoie démontre encore une fois l’étendue de son talent, réclamant qu’il mérite « tout l’or » et qu’il souhaite un « logement pour toute la famille cet été ».

Le tout est accompagné d’un clip réalisé à Dubaï, capitale du capitalisme, où Kekra et ses amis profitent de leurs vacances dans leurs appartements luxueux ou dans leurs bateaux de plaisances.

Vladimir Cauchemar, Benjamin Epps – Blizzard

Vladimir Cauchemar, artiste et producteur d’électro signé sur le label Ed Banger qui contient de nombreux artistes de renom tels que JusticeBreakbot, ou encore le regretté Dj Mehdi, a dévoilé son premier EP début juin, intitulé BRRR. Et qui dit projet de Vladimir Cauchemar, dit compilation et regroupement de rappeurs et rappeuses français.

L’album appuie sur le mash-up entre l’électro et le rap, que Vladimir Cauchemar représente à merveille en France. Grâce a sa mixité d’artiste, le projet découle d’un éclectisme ahurissant, où chaque personne trouverait chaussure à son pied. De plus, le DJ met en avant des artistes de la scène underground française, comme Benjamin Epps, que nous avons considéré comme le rookie de l’année 2021, ce qui permet à ces derniers de gagner en visibilité. Sur le morceau Blizzard, le DJ met en avant le jeune Gabonais et ses rimes alléchantes autour d’une belle production planante à souhait.

Green Montana – FUM22 NOVICE

Green Montana est sûrement l’une des révélations de 2020. Grâce à sa signature chez 92i et son travail acharné, le rappeur belge à fourni l’un des meilleurs projets de l’année. Longtemps connu des initiés grâce à sa proximité avec Isha, Green Montana se fait enfin sa place. Mélodies et textes, le rappeur allie les deux et produit des sons aux ambiances singulières, comme sur l’un des morceaux de son nouveau projet : « FUM22 NOVICE ».

En effet, dans ce morceau, le rappeur du 92i montre qu’il a évolué dans son flow, et prouve qu’il est l’une des belles surprise de l’été avec la sortie de Melancholia 999. Le tout est accompagné d’un clip sans véritable prise de risque, ou l’on aperçoit le rappeur et ses amis contaient leur bénéfice.

Découvrez également : Les projets & albums rap français prévus pour juillet 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR