AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentNotre top 10 des morceaux rap français d'avril 2021

Notre top 10 des morceaux rap français d’avril 2021

-

Le mois d’avril 2021 a été très chargé en termes de sorties rap français. Entre les projets de Damso, Kekra, Sadek, SDM, Ashe 22, Caballero et JeanJass, ainsi que certains singlesde nombreux titres ont tiré leur épingle du jeu. L’occasion d’établir un top 10 de nos morceaux rap français préférés de ce mois d’avril 2021.

Kekra – Dans l’dos

Le rappeur anonyme du rap français était de retour ce vendredi 2 avril pour nous présenter son nouvel album Kekra. Pour la promotion de ce dernier, le rappeur cagoulé a une fois de plus innové et s’est accaparé le toit de l’Arche de Paris pour y donner un live retransmis sur Youtube et y jouer quatre sons dont trois inédits présents sur l’album. L’un deux, intitulé « Dans l’dos », a tout de suite marqué les esprits et mis l’eau à la bouche des fans du rappeur.

Sur une prod two-step, Kekra excelle comme à son habitude et propose un titre estival et motivant. Le tout a été accompagné d’un clip, réalisé par Marius Gonzalez, où l’on observe un commando faire une descente dans ce qui ressemble à un bunker de cybercriminel.

Kekra – Saoulé

Long de 17 titres, le dernier album du rappeur cagoulé a réservé quelques surprises à ses fans. Il était difficile de ne choisir que deux morceaux, mais notre jugement s’est porté sur « Saoulé », cinquième piste du projet. De nouveau, le rappeur performe à merveille sur une prod joyeuse et estival. Son flow vocodé se lie parfaitement à l’instrumentale, mélodieuse à souhait.

Pas réellement innovant (pour une fois), Kekra nous prouve tout de même qu’il sait s’amuser avec des morceaux facile d’écoute. Réel hit de l’album, cela ne nous étonnerait pas de le retrouver dans les stations de radios franciliennes cette été.

Sadek, SCH, Ninho – Kimono

Cela faisait presque 3 ans que les fans de Sadek n’avaient pas pu profiter d’un nouvel album de sa part. Plutôt discret et mêlé à une affaire judiciaire suite à son altercation musclée avec le youtubeur Bassem il y a un an, Sadek a préféré attendre avant de dévoiler un nouveau projet et s’était enfermé au studio pour nous préparer une pépite. Annonçait par lui-même comme le meilleur album de sa carrière, « Aimons-nous vivants » nous offre un beau retour en arrière pour l’un des rappeurs les plus talentueux de sa génération.

Le morceau Kimono saute tout de suite aux yeux grâce à son casting. En effet, celui que l’on surnommait « Johnny Niuuum »  s’est entouré de deux poids lourds du rap français, à savoir SCH et Ninho. Mais malgré ce casting parfait pour exploser les charts, les trois rappeurs ont décidé de nous proposer un titre long de six minutes. Entre kick puissant et refrain entêtant chantonné par Ninho, les trois hommes nous rappellent leurs débuts. De plus, le morceau est produit par Therapy Music, de quoi vous téléporter en 2015.

Benjamin Epps – Dieu Bénisse les Enfants

Vous ne le connaissez sûrement pas, mais nous vous présentons le rookie du rap français de l’année 2021. Le jeune rappeur parisien, Benjamin Epps, a sorti le 23 avril son projet Fantôme avec Chauffeur, entièrement produit par Le Chroniqueur Sale, vidéaste dont la chaîne YouTube compte près de 80 000 abonnés mais surtout beatmaker de talent. A travers cet album, c’est tout l’univers du rap New-Yorkais old-school qui ressuscite. Malgré les critiques concernant sa forte ressemblance musicale et vocale avec Westside Gunn et Griselda Records, force est de constater que le rappeur français l’a fait avec la même envie et la même hargne que les ressortissants du label de Buffalo, New York.

Au delà de la violence et de l’égo-trip, le projet cache en son sein un morceau phénoménal qui propulsera probablement le jeune rappeur dans les radios franciliennes. « Dieu bénisse les enfants«  contient tout l’éthique rap de Benjamin Epps, de part sa production minimaliste, complètement inhabituelle pour le rap de 2021, où le sujet abordé l’est fait à merveille avec un texte à couper le souffle.

Bu$hi – Mistral

Le jeune rappeur membre du collectif Lyonnais Lyonzon était de retour en ce début de mois d’avril. Après une année 2020 concluante, notamment grâce a sa mixtape intitulé « Bushi », le lyonnais était de retour avec un single prétentieux : « Mistral » . Prétentieux, car, à la manière de Booba dans son classique « Pitbull », il reprend le sample de Mistral Gagnant de Renaud. Revisité à la sauce actuelle, le morceau est une véritable réussite et une phénoménal claque auditive.

Le tout a été imagé d’un clip flamboyant, montrant Bu$hi survolant la France à bord d’une montgolfière.

Smeels – Bleu Ciel

Le rappeur Bordelais n’en est pas à son coup d’essai. Après avoir conquis la France avec ses titres « Cachemire » et « FaceTime », celui qui compose, produit, écrit et interprète ses morceaux était de retour avec son album Par amour et pour le geste. Long de treize titres, nous vous conseillons de vous pencher sur ce projet qui montre l’ampleur du talent de Smeels.

L’un des morceaux se démarque facilement des autres, de par sa production addictive et sa douce mélancolie. « Bleu Ciel » nous emporte et nous transperce avec sa poésie. Un autre talent à surveiller dans le secteur musical français.

Damso – 2 Diamants

Le mois d’avril 2021 a été marqué par une annonce et une sortie qui a mis fin à toutes les spéculations autour du rappeur bruxellois : Damso. En effet, après avoir joué pendant plusieurs semaines avec le cœur de ses fans, le rappeur avait bel et bien annoncé lors d’un entretien chez France Inter qu’il s’agissait de la suite de QALF et de l’alphabet grec, nouvelle qui n’a su que réjouir et émerveiller ses supporters. Pendant quelques semaines, le rappeur belge laissait planer le mystère autour de la date du 28 avril. Peu de temps plus tard, ce dernier avait annoncé que la date correspondait à une écoute en live sur Instagram de son nouvel album, Qalf Infinity avant de la balancer sur les plateformes à minuit.

Long de onze titres, l’album est un chef-d’œuvre. Au sommet de son art, le rappeur belge marque les esprits avec plusieurs morceaux d’une grande qualitée. Présenté en grande pompe par Damso à la fin de son live Instagram, “2 Diamants” est un titre planant où le rappeur exhibe sa richesse et sa place dans le rap game. Il en profite pour faire référence à ses débuts difficiles et pour remercier son public pour le succès que celui-ci lui apporte à l’aide d’une phrase toute simple mais pleine de sens répétée à travers le morceau:
« Merci pour la moula ».

Damso – Passion

« Passion » est le neuvième morceau de l’album Qalf Infinity. Dans ce dernier, Damso décide de parler plus de lui-même : résumé de sa carrière, problèmes personnels, relation avec sa célébrité, mais aussi sa passion, la musique, d’où le titre du son. Le tout est marqué d’abord par une production qui ressemble à un boom-bap revisité, avec un flow du rappeur ressemblant fortement à celui de Booba à ses débuts. Un changement de production arrive au milieu du morceau, laissant place à une instrumentale planante et douce, sur laquelle le rappeur belge chantonne.

Damso – TheVie Radio

« TheVie Radio » est le septième morceau issu de Qalf Infinity. Teasé en octobre 2018 à plusieurs reprises sur instagram , le morceau sort finalement 3 ans plus tard. Ce morceau est séquencé en 3 ambiances/prods différentes pour chaque couplet. Chaque changement de prod est précédé du mot “décevoir”. On peut donc interpréter que Damso est déçu, donc avance outre dans sa vie, et change de chapitre comme si sa vie était une radio, d’où le titre, thevieradio/ radio de la vie.

Musicalement parlant, le morceau est agréable d’écoute, et se hisse avec facilité dans notre top 10 des morceaux du mois d’avril 2021.

Lefa – Janet

L’ancien membre de la Sexion d’Assaut a sorti un album surprise intitulé D M N R le 2 avril. On y retrouve quatre invités : Kalash Criminel sur le génial « Gang », le lillois Captain Roshi sur le violent « Interview », et les jeunes Guy2bezbar et Rapi Sati sur le superbe « P.F.P ». Mais un morceau sort du lot, de par son message et sa mélodie. « Janet » raconte l’histoire de rupture qu’a vécu Lefa en 2020, qu’il avait déjà commencé à raconter avec « Smile » en collaboration avec SCH.

« Janet » marque de par son texte, mais aussi sa mélodie entêtante et sa production magique qui résonne sans cesse dans nos têtes après avoir découvert ce titre. A l’aise dans ses baskets et dans son nouveau label, Lefa dévoile toute sa palette artistique et prouve une nouvelle fois qu’il est l’un des artistes les plus sous-cotés de ce jeu.

Découvrez également : Notre top 10 des morceaux rap français de mars 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous