in

PTDRPTDR

Rap US : Les meilleurs sons rap américain d’avril 2020

best of rap us avril 2020

Toujours confinés, on ne vous oublie pas pour autant. Voici notre sélection des dix meilleurs titres de rap US sortis en ce mois d’avril 2020.

Ce deuxième mois de confinement a vu l’industrie musicale s’adapter et reprendre progressivement son rythme de croisière. Conséquence directe de cela, les nouveautés rap US n’ont pas manqué en ce mois d’avril 2020. Entre exaltation du rap à l’ancienne, retour d’artistes inattendus et initiatives originales, la quarantaine stimule visiblement la créativité de nombreux outre-Atlantique. Pour le plus grand plaisir des auditeurs.

On commence fort avec le perdant légendaire très sous-estimé, R.A The Rugged Man. Figure incontestable de l’underground, le rappeur nous a offert l’album All My Heros Are Dead. Une pépite à la gloire du hip-hop à l’ancienne qui rassemble avec une étonnante modernité musicale, certains des plus grands rappeurs des années 90.

Dans le lot, on retrouve « Dragon Fire », un morceau qui comme son nom l’indique, fait honneur au spit rap. Pour sublimer le titre, R.A fait le job, mais on retrouve également les figures phares du Wu-Tang Clan, Ghostface et Masta Killah, mais aussi le légendaire lyricist Kool G Rap.

Et puisque nous sommes à New-York, comment ne pas parler de la résurrection de son plus grand représentant, Biggie ? En effet, le producteur Statik Selektah a profité d’un live Instagram pour nous dévoiler « Bastard Child« , un inédit de Christopher Wallace jamais sorti. Bien que l’on ignore la date de l’enregistrement, le producteur californien s’est procuré l’accapela et à concocté une prod juste pour l’occasion. Le résultat est évidemment impeccable.

Et puisque nous parlons de rap à l’ancienne, enchaînons avec l’un des MC contemporains les plus old school et underground du rap game, Westside Gunn. Avec son crew Griselda, le rappeur est parvenu à imposer un gangsta rap street, sale, froid, brut, violent, mais tout autant luxueux, aux portes du mainstream. Après l’album Lulu de son frère Conway The Machine le mois dernier, celui a sorti sa dernière oeuvre d’art musicale, l’album Pray For Paris. Parmi les treize pépites de l’opus, le titre « 327 » avec Tyler, The Creator et Joey Bada$$, est l’une des plus brillantes.

On commence à avoir l’habitude : être enfermé n’empêche pas les rappeurs de sortir de nouveaux morceaux. C’est aussi l’occasion pour certains de nous faire visiter leur lieu de confinement. On l’a vu notamment avec Drake qui nous a offert un tour du propriétaire de son loft dans le clip de « Toosie Slide« . Ce titre, en plus d’être un phénomène sur Tik Tok, ce nouveau hit figure également sur la dernière compilation du rappeur de Toronto, Dark Line Demo Tapes.

Dans un registre plus austère, le rappeur Hopsin a lui aussi profité de la quarantaine pour faire son retour et nous faire visiter ses quartiers. Cependant, exit le luxe du hitmaker Canadien et bonjour la noirceur d’une demeure isolée en Thaïlande. Tel un personnage de Mortal Kombat, le rappeur californien raconte avec un rap chirurgical, son quotidien en quarantaine. Habitué à proposer des morceaux coups de gueule, il n’oublie pas non plus de pointer du doigt les déboires d’une société superficielle qui ne jure que par le buzz et notamment Tik Tok. Drake, prends ça dans ta face.

Par ailleurs, pendant que certains restent confiné, d’autres cherchent par tous les moyens à s’évader. Dans ce registre, Travis Scott a vu les choses en grand. A défaut de pouvoir performer sur scène, le gars s’est translaté dans Fornite pour donner une série de cinq concerts virtuels. Non-content d’avoir rassemblé plus de 42 millions de personnes in game, il a également dévoilé « The Scotts », le premier morceau de son nouveau groupe formé avec Kid Cudi. Bien que le morceau soit court, le potentiel du duo s’annonce exceptionnel.

Une autre initiative bienvenue pendant le confinement fut incontestablement celle de TDE. En effet, pendant une semaine entière, les artistes du label de Kendrick Lamar ont divulgué chaque jour un nouveau son. Alors que beaucoup s’imaginaient que cette semaine musicale se clôturerait par un nouveau single de Kendrick, ce ne fut pas le cas. Malgré tout, nous avons eu droit à de belles choses : un nouveau single d‘Isaiah Rashad, mais surtout a « Rapper Weed », une nouvelle collaboration entre deux artistes qui s’entendent résolument bien, SiR et le MC de Shady Records, Boogie.

Et puisque l’on parle de weed, ce mois d’avril fut marqué comme chaque année par la journée célébrant la culture du cannabis, (4/20). Bien que les fumeurs étaient dans l’incapacité de se déplacer pour partager un peu de fumée, les artistes n’ont pas oublié de nous gâter en musique. C’est le cas par exemple de Wiz Khalifa, qui nous a carrément offert un nouvel album. Sur celui-ci figure le morceau « Still Wiz », un titre qui sample de manière audacieuse, le classique de Dr. Dre, « Still DRE ».

La transition est toute trouvée pour parler de Jon Connor. Touché de plein fouet par la célèbre malédiction d’Aftermath, le poulain de Dr. Dre n’a malheureusement jamais eu l’occasion d’exprimer ses talents sur le label du légendaire producteur. Signé depuis 2013, il n’aura sorti aucun album sous cette étiquette. En 2020, il était temps pour lui de briser ses chaînes. Il a finalement dévoilé son projet SOS, en totale indépendance et sur lequel figure le titre surpuissant, « The Code ». Avec ce retour aussi inattendu que réussi, il aurait été criminel de ne pas rendre justice à ce talent gâché du rap US.

Dans la famille de ce que l’on n’attendait pas forcément, on trouve également The Lox. Le groupe phare de Yonkers composé de Jadakiss, Sheek Louch et Styles P nous a gratifié d’un nouveau morceau en attendant un éventuel album. « Loyalty & Love » nous rappelle les valeurs essentielles. Un formidable remède à prendre sans modération durant cette période moralement compliquée.

Enfin, terminons cette sélection des meilleurs sons rap US de ce mois d’avril 2020 par un vibrant hommage. Malheureusement, le rappeur Fred the Godson nous a quittés il y a quelques jours des suites de complications dues au Covid-19. S’il n’a pas connu le même succès que Kendrick Lamar ou Mac Miller, quelques-uns de ses camarade sortis de la XXL Freshman Class 2011, il restera malgré tout l’un des freestyleurs les plus talentueux de sa génération.

Ton avis?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The Wire pas de suite

Non, la suite de The Wire n’est pas prévue, mais…

Hatik sort le clip de Buena Noche, BO de la série Validé

Hatik dévoile « Buena Noche », nouvel extrait de la BO de « Validé »